Question :

Il y a une épouse qui ne possède pas les frais du Hadj (grand pèlerinage) tandis que son époux est riche.

Est-il obligatoire pour lui, selon la Charia, de subvenir aux dépenses du Hadj de son épouse ?

Réponse :

L’époux n’est pas obligé, selon la charia, de subvenir aux dépenses du Hadj de son épouse même s’il est riche; mais s’il le fait, cela sera un acte de bienfaisance.

Toutefois, elle n’est pas obligée d’accomplir le Hadj, puisqu’elle est incapable d’en assumer les dépenses.

Les questions 4 et 7 de la Fatwa numéro (10701)

(Numéro de la partie: 11, Numéro de la page: 36)

Copié de alifta.com

Comité permanent [des savants] de l’Ifta – اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء