Umm al-Dardâ rapporte :« En sortant du bain public (hammâm), le Messager d’Allâh (sala-LLâhou ‘alaïhi wa sallâm) m’a vu et m’a dit : « D’ou viens-tu? ».

Elle répondit « Du bain public »,

il répliqua : « Par Celui qui détient mon âme entre Ses mains, lorsqu’une femme enlève ses vêtements hors de chez elle (ou de ses parents) elle coupe les liens entre elle et son Seigneur (le Tout-miséricordieux) » ».


Rapporté par ahmed 6/361,362 et Al-Dûlâbî 2/134.
Extrait du livre âdab azafâf copié de darwa.com  

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany – الشيخ محمد ناصر الدين الألباني