Le questionneur :

Quel est le jugement de la prière en groupe pour celui qui n’entend pas l’appel à la prière du fait qu’il vit dans un pays non musulman et que l’appel à la prière n’est pas autorisé en dehors de la mosquée ?

Réponse :

Comme je l’ai dit précédemment, ce sujet a fait l’objet d’une estimation. 

Et pour les gens de science cette estimation est de 2 km.

Si la personne se situe à une distance de 2 km autour de la mosquée, il entend alors l’adhan.

Et en général s’il est plus loin que cette distance il n’entendra pas l’appel à la prière.

Donc si la mosquée se situe à une distance de moins de 2 km depuis n’importe quelle direction, il lui sera obligatoire de se rendre à la mosquée.

Cela sera le même jugement que pour celui qui entend l’appel à la prière.

Mais si la distance est supérieur à cela, comme nous l’avons déjà dit, il est obligatoire aux gens de ce quartier de prier en groupe.

Et si cela ne leur est pas possible, il est obligatoire à l’homme dans sa maison de prier en groupe.

Et s’il est seul et qu’aucun groupe n’est avec lui, il doit prier et ne doit pas délaisser la prière.

Traduit par Amine abou Jabir

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî – الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي