Question :   Celui qui ne jeûne pas, bien qu’il ne soit pas malade, devient-il kafir, malgré l’accomplissement de ses prières (obligatoires) ?  

Réponse :    Celui qui ne jeûne pas parce qu’il rejette l’obligation est un kafir par consensus.

Quant à celui qui ne jeûne pas parce qu’il est paresseux et négligeant, alors il ne devient kafir, cependant il est en grand danger en raison de son abandon d’un pilier des piliers de l’islam sur lequel l’obligation a été reconnue.   Et tout le succès est en Allah et que les prières et les salutations soient sur notre prophète Muhammad (salallahu ‘alayhi wa salam), sa famille et ses compagnons.  

Fatawa Ramadhan – volume 2, p.748, Fatwa n°759;

Fatawa Al-Lajna Ad-Da.ima lil-Buhuth Al-‘Ilmiya wal-Ifta. – Fatwa n°6060

Copié de salafs.com

Comité permanent [des savants] de l’Ifta – اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء