Question :

Qu’Allah soit bienfaisant envers vous.

Au cours du mois de Ramadan, certains voisins font la rupture du jeûne (Al Iftar) en groupe dans la mosquée avec l’intention de se rapprocher et de renforcer les liens entre eux, quelle est l’opinion de votre éminence à ce sujet ?

Réponse :

Ceci est une chose qui n’a pas été faite par les pieux prédécesseurs, c’est-à-dire le fait qu’ils avaient comme but le rassemblement lors de la rupture du jeûne du Ramadan, ni pendant un autre mois.

Mais, si c’est dans le désir d’offrir le repas, chez eux, aux pauvres ainsi qu’aux nécessiteux ou de leur dresser cela à la mosquée lors de la rupture, il n’y a alors pas de mal à cela.

Par contre, s’ils se rassemblent par eux-mêmes en disant que ceci est une vertu, cela ne relève pas de la pratique des pieux prédécesseurs.

Cependant, s’il y a dans la mosquée ceux qui observent la retraite spirituelle, il n’y a rien de mal à ce qu’ils se réunissent pour le repas de rupture ou pour le dîner.

En revanche, qu’ils viennent à la mosquée juste pour le repas lié à la rupture du jeûne et non pas dans l’objectif de nourrir les pauvres, alors cela est une chose non légiférée.  

Révisé, relu et publié par 3ilmchar3i.net

حكم الإفطار الجماعي | موقع معالي الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

http://www.alfawzan.af.org.sa/index.php?q=node/7548

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin ‘Abdillah Al Fawzan – الشيخ صالح بن فوزان الفوزان