Question :

Une question qui nous parvient très souvent durant le Ramadan, est-il permis d’ouvrir un restaurant en France durant la journée du mois de Ramadan ?

Le grand savant de Médine, le Muhadith : Sheikh Abdulmouhsin Al ‘Abbad a répondu :

Il n’est pas permis que le restaurant (ouvre) et vende durant la journée du mois de Ramadan ni aux Musulmans, ni aux mécréants ! 

222

Ainsi que la fatwa n°17717 de la partie 9, p36-37 du Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ’) :

Il n’est pas permis d’ouvrir un restaurant dans la journée du mois de Ramadhan pour les mécréants ni de les servir en raison des graves entorses à la Législation (Charia) que cela constitue, comme le fait de les aider à accomplir ce qu’Allah a interdit.

D’autre part, il est bien connu dans la Charia purifiée, que les mécréants sont concernés par ce qui est la base de la Charia…ainsi que part ses branches, et il ne fait aucun doute que le jeûne du mois de Ramadan figure parmi les piliers de l’Islam et qu’il leur est obligatoire de le mettre en pratique en remplissant la première des conditions qui est la conversion à l’Islam.

Par conséquent, il n’est pas permis au musulman de les aider à délaisser ce qu’Allah leur a imposé.

De même, il n’est pas permis de les servir d’une manière qui serait une humiliation ou une dévalorisation pour le musulman, comme par exemple le fait de leur servir le repas etc. .

Aussi, il convient aux mécréants qui se rendent dans les pays musulmans de s’abstenir de faire ce qui contredit les principes de l’Islam, nuit aux musulmans et à leurs rites.

Pour cela, il est impératif de fermer le restaurant, de cette entreprise, les journées du mois de Ramadan.

Qu’Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Publié par nur.al.quran.online.fr

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al ‘Abbâd Al Badr – الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Comité permanent [des savants] de l’Ifta – اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

222

Pour qui le jeûne est une obligation ?

Nous disons : Le jeûne est une obligation pour celui qui complète les six conditions (suivantes):

Qu’il soit musulman,

pubère,

saint d’esprit,

capable,

résident

et exempter de tout empêchement.

Voila à qui il est obliger d’appliquer le jeûne, il lui sera obliger de jeûne le Ramadan à son temps .

L’opposé du musulman est le mécréant , qui ne lui est pas obliger de jeûner , mais seulement est-ce qu’il sera châtié de ne pas l’avoir fait l’au-delà ?

Oui il sera châtié à cause de cela .

Le mécréant sera châtié pour toute obligation qu’Allah lui a prescrit et qu’il a délaisser, et même s’il aurait appliquer (le jeûne), il ne lui saura pas accepter !

Le mécréant sera châtié pour toute choses licites qu’il aura consommer et profiter, mais le musulman ne sera pas châtié pour avoir consommer ce qui est licite pour lui .

Par contre le mécréant il sera châtié le jour de la résurrection (aussi) pour le fait qu’il a manger et qu’il s’est vêtu (dans cette vie) !

Le mécréant sera châtié le jour de la résurrection pour toute bouchée qu’il aura manger (dans cette vie) et pour tout gorgée qu’il aura bu !

Quelle est la preuve de ça ?

La Parole d’Allah Gloire à Lui Le Très-Haut (traduction rapprochée) :

« Ce n’est pas un pêché pour ceux qui ont la foi et font de bonnes œuvres en ce qu’ils ont consommé.. » (Sourate 5 ; verset 93)

Mais pour ceux qui n’ont pas la foi et ne font pas des bonnes œuvres, c’est un pêché pour eux – cet argument concerne la nourriture – Et Il a dit pour les vêtements (traduction rapprochée) :

« Dis : «Qui a interdit la parure d’Allah, qu’Il a produite pour Ses serviteurs, ainsi que les bonnes nourritures ? » Dis : «Elles sont destinées à ceux qui ont la foi, dans cette vie , et exclusivement à eux au Jour de la Résurrection.» » (Sourate 7 ; verset 32)

Mais pour les incroyants, elles sont peut être destinées pour eux (aussi ) dans cette vie, mais elles ne seront pas à eux le jour de la résurrection !

Donc il seront châtié pour ceci.

La mécréance est l’opposée de l’Islam. 

Nous n’imposons pas au mécréant de jeûner, mais nous devons les empêcher de manger et boire ouvertement dans les pays des musulmans !

Il nous faut obligatoirement faire attention à ce sujet là ; Il n’est pas autorisé d’ouvrir les restaurants pendant les jours du Ramadan, et même si c’est pour les mécréants – évidement que pour les musulmans ils ne sont pas ouverts -, et quiconque d’entre vous a aperçu un restaurateur ouvrir son restaurant durant le Ramadan, il lui sera obligé de le dénoncer aux milieux gouvernementaux pour qu’ils l’empêchent.

Il n’est pas possible de laissé quiconque parmi les mécréants manger ou boire publiquement dans un pays musulman !

Il est un devoir de l’empêcher de faire ceci …. 

Publié par 3ilmchar3i.net

من الذي يجب عليه الصوم؟ نقول : الذي يجب عليه الصوم ما استكمل شروطاً ستة: أن يكون مسلماً، بالغاً، عاقلاً، قادراً، مقيماً، خالياً من الموانع. هذا الذي يجب عليه الصوم أداءً، يجب عليه أن يصوم رمضان في وقته. – فالمسلم ضده الكافر لا يجب عليه الصوم، لكن هل يعاقب عليه في الآخرة؟ نعم يعاقب عليه، فالكافر يعاقب على كل واجب أوجبه الله وتركه وهو لا يقبل منه ولو فعل، الكافر يعاقب على كل شيء حلال تناوله وانتفع به والمسلم لا يعاقب على الحلال. الكافر إن أكل عوقب يوم القيامة، إن لبس عوقب يوم القيامة، كل لقمة يأكلها الكافر يعاقب بها يوم القيامة، كل شربة يشربها يعاقب بها يوم القيامة، ما هو الدليل؟ قول الله تبارك وتعالى

لَيْسَ عَلَى الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ جُنَاحٌ فِيمَا طَعِمُوا – المائدة:93

وغير الذين آمنوا وعملوا الصالحات عليهم جناح -هذا في الطعام- وقال في اللباس

 – قُلْ مَنْ حَرَّمَ زِينَةَ اللَّهِ الَّتِي أَخْرَجَ لِعِبَادِهِ وَالطَّيِّبَاتِ مِنْ الرِّزْقِ قُلْ هِيَ لِلَّذِينَ آمَنُوا فِي الْحَيَاةِ الدُّنْيَا خَالِصَةً يَوْمَ الْقِيَامَةِ الأعراف:32

. غير المؤمنين وإن كانت لهم في الدنيا لكن ليست خالصة يوم القيامة، يعاقبون عليها. إذاً .. الإسلام ضد الكفر، فالكافر لا نلزمه بالصوم، لكن نمنعه في بلاد المسلمين من إظهار الأكل والشرب، وهذه مسألة يجب أن ننتبه لها. لا يجوز فتح المطاعم ولو للكفار -وطبعاً للمسلمين غير مفتوحة- في أيام رمضان، ومن رأى منكم صاحب مطعم فتحه في رمضان وجب عليه أن يبلغ الجهات المسئولة لمنعه، ولا يمكن لأي كافر أن يظهر أكلاً أو شرباً في نهار رمضان في بلاد المسلمين، يجب أن يمنع من ذلك

التفريغ النصي – اللقاء الشهري 812 – للشيخ محمد بن صالح العثيمين – صوتيات إسلام ويب

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine – الشيخ محمد بن صالح العثيمين

222

L’Imam Ibn Chihâb adDîne achChafiy dans son livre « nihâyat elmouhtâj » volume 5 page 274 : « Les Savants ont interdit de vendre de la nourriture aux mécréants pendant la journée du Ramadan. »

222

Question :

Est il permis au musulman de se mettre au service du non musulman ?

Et si ceci est permis, est-il donc autorisé de lui avancer de la nourriture pendant la journée du Ramadan ?

Réponse du Comité permanent [des savants] de l’Ifta :

…Mais par contre de leur servir de la nourriture pendant la journée du Ramadan, ceci n’est absolument pas autorisé car c’est les aider à faire ce qu’Allah a interdit, et ce qui est connu de la loi (religieuse), c’est que les mécréants sont concernés par les éléments fondamentaux de la religion et aussi par ses éléments secondaires.

Et il n’y a pas de doute que le jeûne est un des piliers de l’Islam.

Et que ce qui est obligatoire pour eux c’est d’appliquer cela avec l’établissement de sa condition (celle du jeûne), qui est : d’entrer dans l’Islam.

Il n’est pas autorisé au musulman de les aider à délaisser ce qu’Allah leur a obligé d’appliquer comme il ne lui est pas autorisé (au musulman) aussi qu’il se mette à leur service avec un aspect qui rabaisse le musulman et l’humilie, comme par exemple le fait de leur servir de la nourriture et ce qui ressemble à ceci.

Et le succès provient d’Allah, et que la Prière et Paix d’Allah soit sur notre Prophète, Sa Famille et Ses Compagnons. 

Livre Fatâwâ al_Ladjna a_Dâïma, vol.14, p.474, fatwâ n°1850

هل يباح للمسلم خدمة غير المسلم؟ وإذا أبيح هذا فهل يجوز تقديم الطعام لهم في نهار رمضان؟

الإسلام دين السماحة واليسر والسهولة، وهو مع ذلك دين العدل. وحكم خدمة المسلم للكافر يختلف باختلاف قصد الذي يخدمه، فإذا كان المقصود شرعيًا فيريد إيجاد انسجام بينه وبين الكافر حتى يدعوه إلى الإسلام، وينقذه من الكفر والضلال فهذا قصد نبيل، ومن القواعد المقررة في الشريعة: (أن الوسائل لها حكم الغايات) فإذا كانت الغاية واجبة وجبت الوسيلة، وإذا كانت الغاية محرمة حرمت الوسيلة، وهكذا

وإذا لم يكن له مقصود شرعي في الخدمة، فلا يخدمهم، هذا بالنظر لخدمتهم في الأمور المباحة، أما خدمتهم في تقديم الأطعمة والأشربة المحرمة، كلحم الخنزير والخمر، فهذا لا يجوز مطلقًا، فإن إكرامهم بذلك معصية لله وطاعة لهم في المعاصي، وتقديم لحقهم على حق الله، والواجب على المسلم التمسك بدينه، وأما تقديم الطعام لهم في نهار رمضان فلا يجوز مطلقًا؛ لأنه

إعانة لهم على ما حرم الله، ومعلوم من الشرع المطهر أن الكفار مخاطبون بأصول الشريعة وفروعها، ولا ريب أن صيام رمضان من أركان الإسلام، وأن الواجب عليهم فعل ذلك مع تحقيق شرطه، وهو: الدخول في الإسلام، فلا يجوز للمسلم أن يعينهم على ترك ما أوجب الله عليهم، كما لا يجوز له خدمتهم على وجه فيه إذلال للمسلم وإهانة، كتقديم الطعام لهم ونحوه

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

فصل: عمل المسلم عند الكافر:|نداء الإيمان

222

Question :

Un homme qui réside en France et a un restaurant, est-ce qu’il lui est autorisé de l’ouvrir pendant les journées du Ramadan ?

Réponse de Cheikh Abdel Azîz Âl Cheikh :

Non !

Il ne lui est pas autorisé !

Il ne lui est pas autorisé !

222

Question :

Un musulman qui vit en France et a un restaurant demande s’il lui est autorisé de vendre de la nourriture aux musulmans ou aux mécréants durant une journée de ramadan, sachant que…

Cheikh Abdel Mouhssin el Abbâd  interrompt et dit :

Non ! Cela n’est pas permis.

Il n’est pas permis au musulman de vendre de la nourriture aux mécréants ou aux musulmans durant une journée de Ramadan.

Réf :K7 audio Charh Sunan Abi Dawoùd, k7 n°254 , face/a

Publié par 3ilmchar3i.net

Comité permanent [des savants] de l’Ifta – اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Abdellah Âl Ach-Cheikh – الشيخ عبد العزيز بن عبد الله آل الشيخ

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al ‘Abbâd Al Badr – الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

222

Par cela, nous prenons connaissance d’une problématique sur laquelle beaucoup de frères interrogent, à savoir :

Est-il permis de vendre de la nourriture aux mécréants en journée de ramadhân ?

Nous répondons :

S’il sait qu’il la consommera pendant la journée, il ne lui est alors pas permis de la vendre.

Quant à s’il ne sait pas s’il la consommera pendant la journée ou que cette nourriture n’est habituellement consommée que durant la nuit, il est alors permis de la vendre.

Il est d’ailleurs permis de vendre de la nourriture au musulman pendant la journée de ramadhân lorsqu’on ne sait pas s’il la consommera pendant la journée ou qu’on en est quasiment sûr.

Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî  – الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

222

La Question :


Quel est le jugement concernant le fait de donner à manger aux mécréants durant le mois de ramadan ?

La réponse :

Louange à Allah, Maître des Mondes, et paix et salut sur celui qu’Allah a envoyé en qualité de miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ses frères jusqu’au jour de la résurrection. Ceci dit :   En principe, les mécréants sont, à l’unanimité, concernés par la foi, ainsi que par les branches de la charia selon l’opinion la plus valable des ulémas.   Le jeûne est l’une des branches de la charia, et son accomplissement est une obligation vis-à-vis du mécréant après avoir réalisé la foi qui est une condition.   Autant dire, le mécréant est sommé d’accomplir le jeûne qui est l’une des branches de la charia, mais il doit aussi l’accompagner de la foi qui est une condition de la validité de cet acte.   Sur ce, comme il est interdit de s’entraider à donner à manger à un musulman qui a transgressé le jeûne sans aucune excuse valable, le cas est alors pareil pour le mécréant, car la foi et le jeûne lui sont obligatoirement imposés, Allah  تعالى dit :

  وَتَعَاوَنُوا عَلَى الْبِرِّ وَالتَّقْوَى وَلاَ تَعَاوَنُوا عَلَى الْإِثْمِ وَالْعُدْوَانِ

« Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression » [El-Mâ’ida (La Table Servie): 2]


  Le savoir parfait appartient à Allah تعالى, et notre dernière invocation est qu’Allah, Seigneur des Mondes soit Loué, et que prière et salut soient sur Mohammed, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ceux qui les ont suivis dans la bonne voie.

Alger, le 8 Mouharram 1428 H, correspondant au 27 janvier 2007 G.Fatwa n°: 605  

Copié de ferkous.com

في حكم إطعام الكافر في نهار شهر رمضانالسؤال: ما حكم تقديم الأكل للكفَّار في شهر رمضان؟

وجزاكم الله خيرًا الجواب: الحمد لله ربِّ العالمين، والصلاة والسلام على مَن أرسله الله رحمةً للعالمين، وعلى آله وصحبه وإخوانه إلى يوم الدين، أمَّا بعد فالأصلُ أنَّ الكفَّار مخاطَبون بالإيمان إجماعًا وبفروع الشريعة على الأصحِّ مِن أقوال أهل العلم، ومِن فروع الشريعة: الصيام، وحكمُه: وجوبُ الصيام على الكافر بعد تحقيق شرط الإيمان، أي: أنَّ الكافر مُطَالَبٌ بالصيام باعتباره فرعًا مِن فروع الشريعة، لكن مع تحصيل شرطها الذي هو الإيمان، وعليه فكما لا يجوز التعاونُ على إطعام العاصي مِن المسلمين مِن غير عُذْرٍ فكذلك الكافرُ لوجوب الإيمان والصيام عليه، لقوله تعالى ﴿وَتَعَاوَنُوا عَلَى البِرِّ وَالتَّقْوَى وَلَا تَعَاوَنُوا عَلَى الإِثْمِ وَالعُدْوَانِ﴾ [المائدة: ٢] والعلم عند اللهِ تعالى، وآخر دعوانا أنِ الحمدُ لله ربِّ العالمين، وصلَّى الله على نبيِّنا محمَّدٍ وعلى آله وصحبه وإخوانه إلى يوم الدين، وسلَّم تسليمًا الجزائر في: ٨ من المحرَّم ١٤٢٨ﻫ الموافق ﻟ: ٢٧ يناير ٢٠٠٧م لفتوى رقم: ٦٠٥ الصنف: فتاوى الصيام – أحكام الصيام  

Cheikh Abou Abdil-Mou’iz Mouhammad ‘Ali Farkouss – الشيخ أبي عبد المعزّ محمد علي فركوس