Ô vous les croyants !

Le voici ce mois qui se termine ou est sur le point de (bientôt) se terminer.

Pesons y nos âmes : qu’ a-t-on avancé pour nos âmes en ce mois grandiose ?

Que celui donc qui a été bienfaisant loue alors Allâh et qu’il conclue dans le bien.

Et que celui qui a été négligent qu’il se reforme donc par le repentir : certes Allâh accepte le repentir de Ses serviteurs et Il absout les péchés.

Ne désespérez pas de la Miséricorde d’Allâh car ne désespère de la Miséricorde d’Allâh que les mécréants.

Que celui qui a été bienfaisant ou a été négligent qu’il améliore donc la fin car certes les actes valent par leur fin.

Puis redoutez et craignez que vos actes ne soient pas acceptés de vous.

Puisqu’Allâh جل وعلا a dit (traduction rapprochée) :

« Allâh n’accepte que de la part des pieux »

Donc méditez sur vous-mêmes, sur vos intentions et vos buts.

Et que nul d’entre vous ne s’émerveille de ses œuvres ou pense avoir rempli ce qui lui incombait ni avoir accompli le Droit d’Allâh sur lui.

Au contraire, il doit considérer son âme comme négligente et comme nonchalante/lâche et qu’il se brise devant son Seigneur عز وجل.

Certains prédécesseurs disaient :

«Si je savais qu’Allâh avait accepté de moi le poids d’un grain de moutarde, j’aurais espéré mourir».

Et cela pour leur grande peur d’Allâh سبحانه وتعالى.

Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin ‘Abdillah Al Fawzan – الشيخ صالح بن فوزان الفوزان