À cette époque, lors de l’arrivée du Ramadan, les soldats du diable apportent les programmes télévisés, fauteurs de troubles, qui vont détourner les gens de ce mois.

Ils mettent à disposition les programmes indécents, les sketchs, les séries, les comédies, qui dévient les ouïes et les regards des gens vers eux.

Ces derniers disent qu’ils jeûnent.

Ils jeûnent en s’abstenant de boire et de manger, mais ne s’abstiennent pas de ce qu’Allah, glorifié et Exalté soit-Il, a interdit.

Et ne s’accomplit le rapprochement envers Allah, en délaissant les choses autorisées, uniquement qu’après s’être rapproché de Lui en délaissant les choses interdites.

Il incombe donc au musulman de préserver son jeûne de ces choses.

Qu’il préserve son ouïe, son regard et sa langue de tout ce qu’Allah, glorifié et Très-Haut soit-Il, a interdit.

Ainsi est le jeûneur !

Quant à celui qui a laissé échapper sa langue à de mauvaises paroles, a orienté sa vue sur ce qui est interdit, ainsi que son ouïe ; celui-là, quand bien même s’il a délaissé sa libido et sa nourriture, certes Allah n’accepte pas de lui.

Le jeûne ne consiste pas uniquement à délaisser la nourriture et la boisson, mais il consiste plutôt à délaisser ce qu’Allah, glorifié et Très-Haut soit-Il, a interdit avant cela parmi les différentes sortes d’interdits.

Il appartient donc au musulman de préserver sa langue, son écoute, son regard, ses mains, ses pieds et tous ses membres de ce qu’Allah a défendu.

Ainsi doit être le jeûneur, celui qui a jeûné ouvertement et intimement et a voué son intention sincèrement à Allah ; c’est celui-là qui emporte la récompense du jeûne.

Quant à celui qui vient avec un jeûne figuratif, abîmé, abstrait, il n’a de part de son jeûne que la soif et la faim.

Celui sur qui Allah prie et le salue a dit :

«Celui qui n’abandonne pas le mensonge et le fait d’agir avec et l’ignorance, alors Allah pas besoin qu’il laisse sa nourriture et sa boisson.»

(Al Boukhârî 10/473)

Révisé, relu et publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin ‘Abdillah Al Fawzan – الشيخ صالح بن فوزان الفوزان