Les dons se font en fonction de ce qui est dans l’intérêt de la religion d’Allah.

Plus la personne est engagée et utile à la religion d’Allah plus elle est prioritaire pour recevoir des dons.

Faire un don à une personne qui en a besoin pour implanter la religion, la montrer, l’élever, et réprimer ses ennemis, est plus important que de le faire à celui qui n’est pas ainsi, et ce même si le deuxième est plus en besoin que le premier.

Cheikh Ibn Taymiyyah – Majmou’ al fatawa (28/580)

Traduit par Al Bounyane

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah – الشيخ الإسلام بن تيمية